abeilles apiculture artisan
Savoir-faire

Conseils d’artisan : que faire pour aider les abeilles

Juin 2019 a été le mois le plus chaud jamais enregistré tous pays confondus ! En attendant la fin de la canicule et le retour des jours de pluie, il est essentiel de penser à bien s’hydrater. Mais levez les yeux au ciel, regardez par la fenêtre : cette consigne ne s’applique pas qu’à nous. Bzz bzz, comment aider nos amies les abeilles par un temps pareil ? L’un de nos apiculteurs nous a donné un conseil fameux, facilement applicable depuis chez soi.

Les abeilles en surchauffe

Pourquoi faire ça pour elles ? C’est tout simple, et on ne vous l’apprend pas, les abeilles vont mal, et sont une espèce en voie de disparition depuis 2016. La production de miel a baissé de 20 000 tonnes en 20 ans, et la récole de 2019 s’annonce périlleuse. Nous avons besoin d’elles, et franchement nous leur devons bien ça. Les butineuses de la colonie sont toujours en recherche de points d’eau, mais sont encore plus actives pendant la saison sèche – et le mois d’août s’annonce particulièrement sec. Autre point inquiétant soulevé par notre apiculteur et Henri Clément, le porte-parole de l’Union nationale de l’apiculture française : « […] la canicule […] brûle les fleurs« . Il est temps de retrousser nos manches pour donner un peu de répit à ces petites pattes.

La minute Étienne, apiculteur

Notre indic, Étienne, est un artisan fraîchement arrivé chez Wecandoo, et déjà la demande pour découvrir l’apiculture à ses côtés va bon train. Passez un moment avec lui et le monde des abeilles n’aura plus de secret pour vous !

Le conseil qui va bien (en deux étapes)

La démarche est toute simple :

🐝 Le saviez-vous ? Comme nous, les abeilles ont besoin de sel pour vivre. Mettez à leur disposition de l’eau légèrement salée dans un petit récipient. Attention, surtout pas d’eau sucrée ! Votre point d’eau pourrait finir par se substituer au butinage des fleurs. Cette solution de facilité mettrait les ruches et la pollinisation des végétaux en danger.
🐝 Ajoutez des flotteurs en tout genre (billes d’argile, bouchons de liège, morceaux de bois, etc.). Une étape importante car vos visiteuses ne savent pas nager.

Cette astuce fonctionne partout, que ce soit en ville ou à la campagne, sur les balcons ou dans les jardins. Vous devriez rencontrer un franc succès, et votre abreuvoir maison pourrait bien devenir un point de rencontre de choix ! Ces petites bêtes savent se repérer, et vont avoir tendance à prendre leurs habitudes (et leurs aises). Les abeilles sauvages sont moins variées si vous êtes sur Paris, mais ne ratez pas pour autant l’occasion d’aller à leur rencontre.

Avec tout ça l’été continue, et n’oubliez pas d’en profiter ! Une pensée pour ceux de vous qui ne partent pas, parce que nous non plus – et pss, au fait, ça vous dirait un team building champêtre pour vous changer du bureau ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *