Tendances

Consommation régressive : les innovations qui n’en sont pas

Que vous soyez chez vous, ou au travail, que voyez-vous en regardant autour de vous ? Sûrement tout un tas de produits industriels, de plastique ou tout simplement des objets si transformés qu’il est nécessaire de régulièrement les remplacer parce qu’ils ne sont pas aussi solides que leurs ancêtres.

Tout le monde le dit mais n’agit pas : nous surconsommons les ressources de la planète et il est temps de changer cela.

La nouvelle est tombée fin juillet : le jour du dépassement n’a jamais été aussi tôt dans l’année. De quoi se remettre en question sur nos modes de vie. Alors voici une petite liste non exhaustive de gestes responsables que vous, chers habitants de la Terre, pouvez commencer à adopter.

 

Plastique et produits jetables : les ennemis de la nature

Nous ne pouvons pas nous jeter la pierre, l’ambition première était bien sûr d’améliorer le confort au quotidien de tous. Ce qui fut vu pendant longtemps comme le progrès, n’était en fait qu’un pont entre le mode de vie occidentale classique et la consommation en masse qui frappera cette dernière partie du XXème siècle.

À cause de la production de plastique, par exemple, on recense chaque année 25,8 millions de tonnes de déchets qui sont produites en Europe, dont 60% proviennent des emballages.

De nombreuses organisations se battent aujourd’hui pour lutter contre la pollution. Notamment Zero Waste France ou le WWF, et elles ont bien raison quand nous savons qu’à ce train-là, les océans contiendront plus de plastique que de poissons en 2050.

 

Les gestes responsables à adopter que nos ancêtres faisaient déjà

La consommation régressive, kesako ? Nous entendons par-là cette tendance émergente à consommer intelligemment en évitant au maximum le gaspillage – que ça soit en cuisine, à la douche ou dans le reste de notre quotidien.

Oui oui, nous faisons bien référence au cabas des courses de Grand-Mère et aux mouchoirs en tissu de Grand-Père.

Consommer local et des produits qui durent et oui, favoriser les circuits courts pour vos courses du dimanche diminuent grandement les transports polluants. Aussi, mieux vaut consommer des produits artisanaux pour une meilleure qualité et une production traditionnelle !

Récupérer pour transformer – inutile de tout jeter. Vous pouvez facilement recycler une partie de vos déchets, en faisant par exemple des éponges Tawashi avec vos chaussettes célibataires ou faire du compost avec vos déchets alimentaires. Par ailleurs, il y a parmi nos artisans Wecandoo, certains qui utilisent des chutes de cuir ou de bois pour leur production. Ou qui tout simplement, se fournissent en matière première à des producteurs locaux !

Retour au réutilisable – dans la cuisine comme dans la salle de bain, plein de possibilités s’offrent à vous . Les totes bag pour les courses avec quelques contenants glissés à l’intérieur pour les aliments en vrac, le film alimentaire en cire d’abeille, les pailles en acier inoxydable, les boites en verre, les cotons réutilisables, le cure-oreille pour dire stop au coton tige, les gourdes, etc.

Et pourquoi ne pas réintroduire les produits en vrac ? Comme par exemple Jean Bouteille qui commercialise du vrac liquide pour ne plus générer de déchets à l’achat.

Les éponges Tawashi

 

À nous de jouer

Même si cela fait beaucoup d’un coup (c’est important de voir grand), il y aurait encore beaucoup de gestes à adopter pour avoir un impact plus important. Comme réduire les protéines animales, favoriser les transports en commun, utiliser plus d’énergies renouvelables, faire du shopping seconde main pour ralentir la production…

Nous espérons que cet article vous aura fait réfléchir un petit peu, et que vous vous liguerez à la team Wecandoo pour sauver notre planète (et tous ses habitants) 😊

Tendresse et Tawashi,

Noémie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *