L'upcycling, une démarche responsable et éthique à impact positif

L’upcycling, une pratique responsable et écologique qui fait du bien à la planète

Aujourd’hui, c’est la Journée Mondiale du Recyclage. On a décidé de vous parler d’upcycling souvent désigné comme une réponse aux maux de la planète. Mais, qu’est-ce que l’upcycling ou surcyclage ? On vous dit tout sur ce phénomène qui émerge autour de la réutilisation !

LA DÉFINITION DE L’UPCYCLING

L’upcycling, ou surcyclage, consiste à limiter le gaspillage en valorisant des objets ou des produits usagés en leur donnant une seconde vie plus qualitative. Il s’agit de l’une des dernières tendances de l’économie circulaire pourtant elle ne date pas d’hier. Elle prend de plus en plus d’ampleur notamment dans la mode et c’est plutôt bon signe pour la planète. Adieu fast fashion, bonjour mode responsable !

Cette démarche signifie recyclage « par le haut ». Elle est plus éthique et plus green que la seconde main ou le recyclage traditionnel puisqu’on va proposer une nouvelle vie à des déchets ou à des objets non utilisés pour les transformer en pièces de qualité supérieure. Rien ne se perd, tout se transforme !

L’ORIGINE DE L’UPCYCLING

Cette démarche écologique a fait son arrivée dans les années 1990. Le premier a avoir évoqué ce terme est l’ingénieur et mécanicien de formation, Reiner Pilz. Il s’affligeait de la gestion des déchets en Allemagne. Selon lui, le recyclage traditionnel détruit tout alors que l’upcycling permet de re-valoriser des objets « pour que les produits inutilisés gagnent de la valeur au lieu d’en perdre« . Les pays développés et le monde de l’industrie se sont appropriés le concept et se sont à leur tour mis à récupérer et valoriser des objets pour leur donner une seconde vie. De plus en plus de marques de vêtements, utilisent également cette pratique pour donner une nouvelle valeur à leurs collections.

À lire aussi : 5 initiatives écologiques et durables mises en place par les artisans

LES ENJEUX DE CE PHÉNOMÈNE

Cette tendance a de nombreux enjeux notamment pour la planète et l’écologie, elle a un impact positif sur l’environnement car on économise des ressources : l’énergie et les matières premières inhérentes à un processus de fabrication.

Il y a également un enjeu économique puisque la matière première récupérée et ne coûte rien ou presque. L’upcycling est très utilisé dans le milieu de l’Artisanat. On récupère des vieux tissus de vêtements, des vieux matériaux, des chutes de bois pour les re-valoriser et leur offrir une nouvelle vie. Cette pratique fait appel à la créativité et on aime beaucoup ça !

COMMENT SE METTRE À L’UPCYCLING ?

Au sein du collectif Wecandoo, de nombreux artisans français utilisent cette pratique pour créer et fabriquer des objets dans leur atelier. Cela favorise ainsi une production locale pour limiter les ressources. Voici des exemples d’ateliers pour se mettre à l’upcycling :

  1. Fabriquez votre kit zéro déchet
  2. Fabriquez une planche apéro
  3. Réalisez une banane ou un bob en jean
  4. Réalisez votre sac en bandoulière
  5. Réalisez votre kimono
  6. Fabriquez une ceinture en cuir
  7. Découvrez le kintsugi


Voir aussi :

5 boutiques d’Artisanat en ligne qui permettent de consommer autrement

Artisanat et innovation : la place de l’écoresponsabilité

L’Artisanat est-il vraiment si cher ?

Consommation régressive : les innovations qui n’en sont pas

Les 5 différences entre l’Artisanat et l’industrie

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
comment faire sécher des fleurs
Comment faire sécher des fleurs fraiches ?
%d blogueurs aiment cette page :