mode responsable

Comment se mettre à la mode responsable quand on n’y connait rien ?

Nombreuses sont les personnes à dénoncer les dérives de la fast fashion grâce à une conscience écologique qui se généralise. Le changement commence à opérer pour passer à une mode éthique. Le problème est toujours le même car les modèles alternatifs et durables peinent à émerger : comment trouver une solution durable ? Cette semaine, en partenariat avec le média The Good Goods, on a décidé de vous en dire un peu plus sur la mode responsable et les solutions apportées par l’Artisanat. Suivez le guide !

LA MODE RESPONSABLE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

On vous dit tout ! La mode responsable englobe différentes notions, telles que la mode éthique, la slow fashion, la mode circulaire, la mode équitable ou encore la mode vegan. Elle permet à chacun de s’habiller en toute conscience selon quatre valeurs fondamentales : l’Humain, la Nature, la transparence et l’amélioration. Il s’agit d’une mode qui respecte les hommes et ses éco-systèmes : la biodiversité et l’environnement, mais pas que. The Good Goods distille des conseils pour s’habiller éthique en vous présentant des marques, des artisans directement dans leur annuaire des boutiques engagées.

Les enjeux de la mode responsable sont multiples : la relocalisation de certains métiers, la traçabilité et la transparence, la conception d’une offre intemporelle durable et fonctionnelle, la valorisation de la matière et la mise en avant de savoir-faire unique et la circularité du modèle. Le guide pour agir de Deloitte vous dit tout !

L’Humain (créateurs, fabricants, distributeurs, consommateurs…) doit donc prendre cette responsabilité pour installer cette mode de façon plus durable, pour un monde meilleur aujourd’hui mais aussi demain !

Avant de vous présenter des solutions concrètes, on vous invite à une une série de lives sur Instagram (sur le compte de The Good Goods et Wecandoo) du 7 au 9 juin :

  • Le 7 juin à 12h30 avec Cécile, artisan cordonnière et maroquinière. Cécile s’est reconvertie dans la maroquinerie sellerie et a créé Atelier Orme en 2018. Les cuirs sont upcyclés pour valoriser les chutes des grandes maisons. Grâce aux nombreuses chutes de cuir issues des ateliers chaussures, elle a imaginé de délicats bijoux en cuir.
  • Le 8 juin à 12h30 avec Aurélia, designer textile. Son parti pris est de mettre en valeur des matières rares et exceptionnelles, traçables : fil de métal, aloe vera, bananier, raphia qui ne sont pas, pour la plupart, exploitées dans l’industrie. Convaincue que l’échelle artisanale est un terrain d’innovation privilégié et porteur d’avenir, Aurélia expérimente sans cesse le mariage des fibres et des savoir-faire, comme des mélanges entre broderie et tissage, des plissages, se sert du fil comme une expression picturale.
  • Le 9 juin à 12h30 avec Anaïs, designer textile. Une obsession régit le travail d’Anaïs : l’expérimentation de la matière à travers le savoir-faire de l’Indigo Végétal, entre tradition et modernité. L’occasion de renouer le lien entre l’Humain, la matière et le Temps. 

On vous guide pour passer à l’acte et vous orienter vers une mode éthique grâce à nos ateliers d’Artisanat ! Réinventer la mode, c’est possible.

LES SOLUTIONS POUR SE METTRE À LA MODE RESPONSABLE

1. SIGNER LE GRAND RETOUR DE LA MACHINE À COUDRE

machine à coudre mode responsable

Ressortir sa machine à coudre a du bon ! La couture vit un boom incroyable avec l’envie de consommer moins et mieux. Coudre nous pousse à systématiquement remettre en question nos habitudes de consommation, nos artisans stylistes vous disent tout !

Un atelier pour fabriquer un soutien-gorge avec Caroline F, styliste lingerie (prix : 90€)

Un atelier pour réaliser une jupe longue à fentes avec Stéphanie et Elodie, créatrices (prix : 75 euros)

2. LAISSER PLACE À LA RÉCUPÉRATION

upcycling mode responsable

Dans la mode, l’upcycling est passé de la tendance à l’impératif. En effet, l’industrie de la mode sera bientôt la plus polluante. Pour y remédier, il vaut mieux récupérer et transformer ses vêtements.

Un atelier pour créer un sac en cuir avec Diane, Anne et Miguel, artisans maroquiniers (prix : 135 euros)

Un atelier pour réaliser un kimono avec Chloé et Aline, artisans stylistes (prix : 79 euros)

Un atelier pour créer des baskets en cuir avec Cécile, artisan cordonnière (prix : 175 euros)

À lire aussi : L’upcycling, une pratique responsable et éthique à impact positif

3. SE METTRE À LA TEINTURE VÉGÉTALE

teinture végétale mode responsable

Saviez-vous que depuis près de 5000 ans, l’Homme a seulement utilisé des teintures végétales pour colorer ses vêtements ? Cette pratique ancestrale se perfectionne au fil des époques. L’art et la maitrise de la teinture végétale s’inscrivent dans le mouvement de la mode responsable.

Un atelier pour s’initier à la teinture végétale avec nos artisans (prix : à partir de 70 euros)

À lire aussi : Comment faire un ecoprint, une impression végétale sur tissu ?

Laisser un commentaire

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
Atelier kintsugi à Paris
Le kintsugi, une technique japonaise pour réparer les pots cassés avec de la poudre d’or
%d blogueurs aiment cette page :