Covid-19 : Comment l'Artisanat contribue au monde d'après ?

Covid-19 : Comment l’Artisanat contribue au monde d’après ?

La pandémie de Covid-19 nous a obligé à marquer une pause. L’économie tourne au ralenti depuis quelques mois : transports, commerces, tourisme… Aucun secteur n’est épargné. Certains métiers essentiels ont continué de tenir avec abnégation pour nous assurer soins et vivres. Quel sera l’héritage de ces semaines en suspens pour la société entière ? Cette prise de recul inattendue va être un vrai tremplin vers un monde nouveau. Le monde d’après. Alors, qu’avons-nous appris de cette période inédite ?

Produire localement, consommer moins et mieux

Cette crise a mis en avant l’importance de conserver et renforcer nos capacités productives sur le territoire national. Le cas des masques, si difficiles à obtenir pendant des semaines, a souligné notre dépendance vis-à-vis d’un appareil productif mondialisé qui semblait jusqu’alors à portée de clic. Les artisans couturièr.es ont su montrer leur force de frappe en répondant rapidement à l’appel national de solidarité. 

L’isolement forcé a également eu certaines conséquences bienvenues. Nous avons appris à vivre en consommant moins et redécouvert ainsi les bienfaits de la frugalité. La réduction du nombre d’interactions sociales nous a forcé à chérir ces moments devenus rares. Au final, nous avons appris à consommer moins mais mais mieux. 

L’Artisanat incarne des valeurs humaines et responsables qui doivent fonder le monde de demain. Consommer artisanal, c’est tout d’abord vivre à une échelle plus locale, c’est se reconnecter à l’autre mais aussi à la matière, c’est prendre le temps de comprendre la valeur d’un produit. Notre communauté et notre collectif ont à coeur de construire un monde meilleur.

Pour soutenir l’artisanat et ainsi initier le mouvement vers une consommation plus responsable, nous avons décidé d’aider nos artisans à traverser cette crise en retirant toutes les commissions afin de reverser 100% des revenus des ventes aux artisans pendant toute la durée du confinement. Par ailleurs et pour pallier la fermeture des boutiques physiques, nous avons noué un partenariat avec Etsy, la plateforme leader du fait-main pour permettre aux artisans de créer un e-shop rapidement dans des conditions préférentielles.

Appréhender le monde de demain

De nombreux confinés ont également découvert le plaisir de faire soi-même, en témoignent les très nombreuses publications sur les réseaux sociaux de recettes de cuisine ou encore de masques fait-main. Ce besoin de montrer sa réalisation illustre le sentiment d’accomplissement qu’apporte le travail manuel. C’est moi qui l’ai fait !

Plus largement, c’est le temps long que nous avons appris à redécouvrir : le temps que met un pain à lever, le temps que prennent les plantes pour sortir de terre… L’Artisanat, ce sont des connaissances qui nous permettent de mieux appréhender le monde qui nous entoure. En comprenant comment sont construits les objets de notre quotidien, nous devenons capable de les réparer et récupérons ainsi notre indépendance. Les artisans sont les garants de la transmission de cette connaissance, c’est pourquoi nous devons les protéger.

C’est dans cette optique que nous avons souhaité permettre au grand public de continuer à s’initier à un savoir-faire au travers de live instagram (#wecandoochezvous). Pendant deux mois, les artisans ont ainsi proposé des tutoriels, des démonstrations de savoir-faire ou encore des sessions de questions/réponses sur leur métier et leur parcours. Ce sont plus de 15 000 personnes qui sont partis à la rencontre d’une vingtaine d’artisans pendant deux mois.

Soutenir l’Artisanat

La crise du Covid-19 a très fortement impacté les TPE et PME artisanales. La plupart des boutiques ont dû fermer, les salons ont été annulés et la majorité des commandes ont été décalées. Le parapluie financier mis en place par l’Etat va se refermer progressivement et il faut maintenant penser à l’après.

Ce défi nous nous conforte dans notre mission et notre devoir chez Wecandoo de reconnecter l’Artisanat avec le grand public. Ces derniers mois, à défaut de pouvoir proposer des ateliers d’initiation, nous avons dû nous réinventer. Afin de guider les artisans dans les différents dispositifs mis en place, un résumé des aides et des démarches à suivre a été envoyé chaque semaine à nos artisans. Plus de 450 fiches protocoles ont été corédigées avec eux afin de proposer des ateliers en toute sécurité dès la reprise. 

Pour augmenter notre impact et toucher plus d’artisans, nous allons encore accélérer notre développement dans de nouvelles géographies pour proposer nos services à un maximum d’artisans. Dans ce sens, nous lançons également une gamme d’ateliers en ligne qui permettront de s’initier à un savoir-faire manuel depuis chez soi, sans se déplacer. Ces ateliers pourront être mis en place avec des artisans dans toute la France et seront également accessibles à toute personne dotée d’une connexion internet.

Dans l’idée de sensibiliser un public toujours plus large à l’Artisanat, nous allons également diversifier notre offre d’ateliers : développement accéléré de cette nouvelle  gamme d’ateliers en ligne, création de nouveaux formats à destination des familles ou encore mise en place d’ateliers sur plusieurs jours pour les reconversions.

Consommer artisanal permettra de construire le monde d’après. Continuez à prendre soin de vous et soutenez l’Artisanat !

Plus d'articles
artisan maroquinier
Artisan maroquinier : transmission d’une passion