artisanat
Tendances

CAP is the new HEC : la voie dorée de l’Artisanat

« Quand tu étais petit tu voulais être…? » Une question qu’on aime bien poser chez Wecandoo (clin d’œil à Henry et Marie) ! Mais qui a déjà objectivement répondu par « artisan ! » ? Et pourtant… les métiers manuels ont plus que jamais la cote chez les jeunes (et moins jeunes). Serait-ce l’occasion pour les bacheliers de se poser les bonnes questions sur leur orientation, et ainsi éviter une future reconversion ?

Les reconversions explosent… 

Selon la Dares, près d’un Français sur quatre a changé de métier entre 2010 et 2015. Ce problème touche particulièrement les jeunes actifs qui veulent un retour au concret et délaissent les anciennes voies dorées. Symbole de cette tendance, makesense (incubateur de start-ups de l’innovation sociale) a lancé une plateforme gratuite dédiée aux jobs à impact, jobs_that_makesense, en septembre 2018. Celle-ci enregistre déjà 18 000 visiteurs par mois et son trafic issu des moteurs de recherche a triplé depuis son lancement. Dans cette quête de sens, les métiers manuels se démarquent par leur attractivité : selon un sondage, 58% des Français affirment que s’ils en avaient la possibilité ils pourraient devenir artisans.

… et si on prenait le problème à la racine ?

Les initiatives se multiplient pour sensibiliser les plus jeunes à la myriade de métiers qui se cachent derrière le mot « Artisanat ». On peut citer les Artisans Messagers et L’Outil en main qui viennent à la rencontre des enfants pour leur faire découvrir ces métiers sous un format ludique.

Ce sont autant d’initiatives qui permettent de faire émerger des vocations de plus en plus jeune. D’autant que l’Artisanat n’est plus le même qu’il y a 50 ans.

L’artisan, ce Steve Jobs qu’on ne soupçonnait pas

À bas les stéréotypes : les artisans ne sont pas des papys voûtés au-dessus de leur établi ! Ils sont avant tout des entrepreneurs, un argument choc pour les jeunes générations qui ont soif d’indépendance, de création et d’innovation. En plus d’être habile de ses mains, l’artisan nouvelle génération doit être un bon communiquant. Car le métier se réinvente, par exemple via les formats ateliers découverte qui se multiplient. Un moyen pour l’artisan de lever la tête de son plan de travail, sensibiliser le public à la valeur du produit et faire la promotion de ses réalisations.

L’Artisanat solidaire : les artisans se rassemblent pour transformer leur activité

Des collectifs émergent pour accompagner cette révolution, à l’instar de Wecandoo qui réunit déjà plus de 270 artisans en France. L’objectif : créer des ponts entre les savoir-faire, structurer une activité d’ateliers à destination du grand public et partager les écueils et astuces de la vie de ces entrepreneurs.

Alors, intrigué.e ? Si oui pourquoi ne pas vous laisser tenter par l’un de nos ateliers conçus avec amour, histoire d’être fixé.e ?

Solidarité et coeur avec les mains ❤️

La team Wecandoo 🐻

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *