shibori technique teinture japon

Le shibori, la technique de teinture végétale japonaise

Le terme shibori vous semble encore très lointain. Ne vous inquiétez pas, on vous explique tout sur cette technique de teinture qui vient tout droit du Japon. Elle est utilisée aussi bien en décoration que sur les vêtements, on vous dit tout.

À lire aussi : Comment faire un ecoprint, une impression végétale sur tissu ?

Qu’est-ce que la technique shibori ?

Comme vous le savez déjà, le shibori est une technique ancestrale d’origine japonaise de teinture. Ce mot signifie plus précisément « serrer en tordant ». En effet, pour pratiquer cet art, il faut maîtriser plusieurs techniques comme le pliage, les nœuds et la couture qui permettent de créer une réserve où la teinture ne peut pas pénétrer. À vous les motifs textiles élaborés !

Cette technique est réalisée à partir d’un colorant végétal naturel : l’indigo, le bleu indigo qu’on connaît tous et qui est issu de l’indigotier. D’ailleurs, si vous souhaitez en savoir plus sur la culture de l’indigotier, on vous invite vivement à regarder le reportage True Blue: Indigo Dyeing in Japan.

Originaire du pays du soleil levant, le shibori daterait du 7ème siècle et était utilisé pour orner les habits des Samouraïs et les kimonos de l’époque d’Edo. Cette discipline traverse les époques et arrive petit à petit dans les années 90 dans les pays occidentaux.

Un savoir-faire ancestral et éco-responsable

Aujourd’hui, cet art se perpétue encore à l’heure actuelle. Elle est utilisée dans différentes couleurs grâce aux pouvoirs de différentes plantes comme la garance, l’oignon, les cosmos, le réséda etc. D’ailleurs, cet art vous fait sûrement penser au tie dye. C’est le même principe (en moins élaboré). On le retrouve sur des vêtements, un foulard, un coussin, des éléments de déco et plus encore. Personnellement, on aimerait voir cette pratique encore plus souvent car elle est éco-responsable !

décoration textile shibori

Comment pratiquer l’art du shibori ?

Il existe différentes techniques bien précises pour créer des motifs uniques. À noter que le résultat est souvent aléatoire et rend votre création unique puisque tout se fait à la main. Les tissus que vous allez utiliser influenceront aussi le résultat. Il faut absolument exercer ce savoir-faire artisanal sur des tissus en fibres naturelles n’ayant subi aucun traitement chimique ! Avant de se quitter, on vous présente quelques shibori techniques :

  • Le kanoko shibori est un pliage qui consiste à utiliser des fils autour d’un tissu torsadé ou plié.
  • L’itajime shibori est un pliage avec des plis en accordéon qu’on vient placer entre deux plaques en bois.
  • Le mokume shibori permet d’avoir un rendu texturé grâce à la couture.
shibori techniques

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
Cours de cuisine en ligne
7 cours de cuisine à suivre en ligne
%d blogueurs aiment cette page :