Rencontre avec Dieter Telemans, céramiste, apiculteur et photographe à Bruxelles

Avant le covid19, Dieter était photographe de presse. Aujourd’hui, il s’est réinventé céramiste et apiculteur. Créateur talentueux et pédagogue, en un an, il a accueilli plus de 200 participants à ses ateliers Wecandoo. Dans cet entretien, découvrez ses retours d’expériences et ses conseils pour les artisans qui, comme lui, souhaite vivre au mieux de leurs passions.

Découvrez ses ateliers sur Wecandoo

Wecandoo : Hello Dieter ! Pourrais-tu nous parler de ce que ton activité et de ton parcours ? Comment en es-tu venu à faire les métiers que tu fais aujourd’hui ?

Dieter : Jusqu’à l’arrivée du Covid, mon métier principal était photographe de presse. À cause de la pandémie, toutes mes commandes photo ont été annulées pendant une année entière.

J’ai alors décidé de me lancer dans cette autre passion que j’exerce depuis quelques années à l’académie d’Anderlecht : la céramique. Je suis aussi un passionné de la nature et apiculteur à petite échelle.

Du coup, en plus d’être céramiste, apiculteur et photographe, tu animes aussi des ateliers ! Quel a été le motivateur pour toi de commencer à transmettre tes savoir-faire ?

J’adore partager mes passions et avec l’aide de Wecandoo, j’arrive à en vivre aujourd’hui.

Que pourrais-je souhaiter de plus ?

Créations en céramique par Dieter et photographie d’une abeille en train de butiner (prise par Dieter).

Tu as trois types d’ateliers disponibles sur Wecandoo. Comment as-tu développé ton offre d’ateliers ? Est-ce qu’elle a évolué depuis tes débuts chez Wecandoo ?

Je suis limité en espace chez moi et offre donc des cours qui sont pratiquement des cours particuliers. 

Cela n’est pas très facile parce que je dois m’aligner aux prix des autres ateliers et en plus les prix d’énergie ont explosé. J’ai donc été obligé d’adapter mon atelier au tour et de limiter les pièces que je termine par élève. 

Dans le futur, j’aimerais proposer d’autres ateliers pendant lesquels on utilisera d’autres techniques et j’ai aussi l’intention de donner des cours de perfectionnement pour des personnes qui ont déjà une bonne base.

J’ai aussi remarqué que selon les saisons, les ateliers ne sont pas tous disponibles à la réservation. Comment fais-tu pour gérer ton calendrier ? Est-ce que tu as remarqué qu’il y a des créneaux qui fonctionnent mieux que d’autres selon les activités proposées ? 

L’atelier le plus difficile à gérer sont mes initiations à l’apiculture parce que je ne peux pas ouvrir mes colonies lorsqu’il fait mauvais temps. Pour éviter des annulations, j’organise cet atelier uniquement à la belle saison. Une des choses que j’apprécie le plus avec Wecandoo, c’est que je ne dois plus m’occuper des changements de dernière minute.

Les créneaux qui marchent les mieux sont clairement ceux du weekend. Ils sont souvent réservés des mois à l’avance ! Mais je suis étonné que même les ateliers en semaine se remplissent, probablement parce qu’ils sont limités à 3 personnes.

Depuis ton arrivée chez Wecandoo tout début 2022, en moins d’un an, tu as déjà accueilli plus de 260 participants à tes ateliers. Impressionnant ! Est-ce que tu as des conseils pour les artisans qui souhaitent améliorer le remplissage de leurs ateliers ? 

Je pense que le bouche-à-oreille fait beaucoup, mais aussi le fait que la céramique est très tendance. Les gens veulent moins acheter, mais plus faire eux-mêmes et cela fait certainement aussi le succès de Wecandoo.

Il faut vraiment aimer ce que l’on fait et aimer transmettre cette passion. Organiser des ateliers uniquement pour avoir des revenus financiers se verrait rapidement à mon avis et ne fonctionnerait pas !

Dieter – céramiste, apiculteur et photographe

Tu as un très beau site et tu es aussi actif sur Instagram. Pourrais-tu nous en dire plus sur ta stratégie de communication ? Des conseils pour la communauté ? 

Comme j’ai été photographe de presse, je sais que la communication est très importante. Mes photographies étaient toujours vues par des dizaines de milliers de lecteurs et cela me donnait beaucoup de visibilité.

Ce n’est pas le cas pour ma céramique, donc c’est à moi de tenter d’atteindre un public et pour cela, je mise surtout sur les réseaux sociaux. Mon site est plutôt une carte de visite et un lien vers mes ateliers. Grâce à Instagram, j’ai une visibilité qui m’apporte régulièrement des nouveaux clients ou points de vente.

C’est beaucoup de travail supplémentaire, mais ça en vaut quand même la peine.

Je pense qu’entre artisans, il y a beaucoup de possibilités de travailler ensemble. Je pense par exemple à des points de ventes partagés ou des expositions où plusieurs artisans exposent en groupe.

Ensemble, on a un plus grand réseau que lorsqu’on reste seul dans son coin.

Créations et photographies par Dieter

Tu as aussi des très bons avis des participants et une note de plus de 9,5/10. Bravo ! Comment fais-tu pour que les participants soient satisfaits de leur expérience ? 

Je pense que ces retours positifs sont principalement dus au fait que je suis passionné et que j’aime bien que les participants de mes ateliers arrivent à obtenir un bon résultat.

Le fait de garder des tout petits groupes joue aussi. Je ne pourrais pas avoir ces résultats si j’organiserais des ateliers avec beaucoup plus de participants.

Participantes aux ateliers céramique animés par Dieter

Et toi, qu’est-ce qui te motive au quotidien ? 

L’argile !

C’est incroyable ce que l’on peut faire avec une petite boule d’argile. Quand je ne touche pas l’argile pendant une semaine, je sens un manque… je suis peut-être drogué par l’argile ?

J’ai envie de créer de la beauté dans ce monde où il y a tellement de négatif.

J’adore aussi voir les objets des autres artisans. Il m’arrive de dépenser tous mes revenus lors d’un marché à l’achat d’objets d’autres artisans. Hier encore, j’ai acheté un magnifique plateau en bois de ‘La Fabrique du Ciel Bleu’ lors d’un marché de Noël.

Ruchers et Dieter les mains dans l’argile

Un dernier conseil à partager aux artisans de la communauté Wecandoo qui nous lisent ? 

Ne pas se laisser décourager !

Continuez à créer et à faire ce que vous aimez faire. Qui connaît l’art de persévérer obtiendra, tôt ou tard, ce qu’il peut espérer.


Retrouvez les ateliers de Dieter sur Wecandoo

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
Que faire quand il pleut ? 5 idées d'activités pour un moment réconfort
Que faire quand il pleut ? 5 idées d’activités pour un moment réconfort
%d blogueurs aiment cette page :