aurelia-wolff-whole-teinturiere-vegetale

Rencontre avec Aurélia Wolff, fondatrice de Whole et teinturière végétale

Aurélia Wolff est une artisan hétéroclite et autodidacte. Elle a d’abord travaillé pour une créatrice haute couture avant de créer sa marque de prêt-à-porter femme en 2009. Rapidement, elle évolue vers la teinture végétale et lance Whole, un studio de création textile 100% teinture végétale. Rencontre avec une artisan engagée.

À lire aussi : Comment faire un ecoprint, une impression végétale sur tissu ?

Wecandoo : Qu’est-ce qui t’a amenée à lancer WHOLE ?  

Aurélia Wolff : J’ai eu envie d’aller plus loin dans la création textile – recherches de matières et fibres, et la création de couleurs… Je me suis formée à la teinture végétale avec Michel Garcia après avoir pas mal expérimenté. J’ai aussi eu envie de créer autrement, de sortir du monde de la mode pour créer des essentiels du quotidien, déco et accessoires, pour adultes, enfants et bébé.

Pourquoi la teinture végétale ? 

Par amour du naturel, par choix esthétique pour la beauté des couleurs, et par engagement écologique.

Comment as-tu connu le métier de teinturier ? 

J’ai connu ce métier par différents livres, et la rencontre de fil en aiguille de différentes personnes de cette communauté. Je vous invite à lire les livres d’Elisabeth Dumont, de Michel Garcia et de Dominique Caron. J’ai également publié Teintures végétales chez Eyrolles en 2018.

À quoi ressemble ton quotidien ?

Le travail s’organise entre projets – mails, appels, programmation de teintures, avec d’autres marques, création et teinture de nos propres collections, tissage et finitions, préparation de commandes de l’e-shop et livraisons, et beaucoup de workshops (enfin d’ordinaire) avec préparation et rangement !

Malheureusement, tous ces moments d’échange riches et passionnants ne sont pas actuellement possibles [pendant la période de confinement, NDLR], donc je prends le temps de travailler sur d’autres sujets : nouveau livre, préparation de nos nouveaux espaces quand ce sera possible, autre projet de collaboration…

Es-tu une amoureuse des plantes ?

OUI ! J’ai des tonnes de livres de plantes médicinales, de potager, de teintures végétales, je me suis formée à la permaculture (CCP)… Bref, les plantes (et la nature au sens large) me fascinent ! 

Comment choisis-tu tes tissus ? 

Par rapport à la texture, l’origine, la porosité, la souplesse, le toucher… De nombreux facteurs entrent en ligne de compte. Je les choisis toujours tissés en France et certifiés GOTS (certification textile biologique), et j’aimerais aller encore plus loin avec des fibres 100% locales (de la culture à la transformation intégrale – filature, et tissage), comme c’est le cas pour la laine et bientôt pour le lin et le chanvre.

Quels sont tes projets pour les mois à venir ?

Je suis en train de mettre en place un jardin de plantes tinctoriales dans le 13ème arrondissement de Paris car nous sommes lauréats Parisculteurs, et dans un futur proche nous nous installerons sur le jardin grâce à la construction d’un atelier éco-conçu.

As-tu une jolie anecdote à nous partager ? 

Mes enfants essaient toujours de repérer des plantes pour moi.

Bienvenue dans l’atelier d’Aurélia, une artisan teinturière

Laisser un commentaire

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
Recette de butterbredele, des petits biscuits qui viennent d'Alsace
Recette de butterbredele, des petits biscuits de Noël alsaciens
%d blogueurs aiment cette page :